Des chiens de laboratoire voient la lumière du jour première fois

Le 6 mai dernier, le Beagle Freedom Project a secouru et rendu la liberté à 9 chiens de laboratoire. Des chiens qui étaient jusqu'à présent enfermés dans des labos, pas de signes d'affection, aucune caresse, pas la possibilité de courir ou jouer, certains n'avaient même jamais vu la lumière du jour.

Chargement de la vidéo en cours...
Copiez le code ci-dessous sur votre site pour intégrer la vidéo :
chien
20 Mai 2014, 21h
bu2z
16 Commentaires
avatar
Kroow (0)
On devrait faire la même chose aux personnes qui les ont gardé toute leur vie... Saloperie d'humanité... Les Cons gagnent toujours, car ils sont trop
Commentaire caché (Afficher)
avatar
kilomètre (1)
tu veux vivre avec des médicaments ? alors t'as pas le choix...
avatar
20 Mai 2014, 23h - via iPhone
Feed the troll (3)
Ces "cons" ont sûrement mis au point des vaccins qui ont sauvé d'autres (beaucoup) de chiens.
avatar
Hey (6)
Même si c'est malheureux, faut pas se voiler la face. C'est pas le monde des bisounourse. Si tu veux continuer à recevoir des médicament de qualités avec le moins d'effet inattendu et indésirable, t'as besoin d'avoir des essais pré-cliniques sur des animaux (en l’occurrence ici, des chiens). Si t'es pas content, arrêt d'utiliser les services de soins, les médoc, les dispositifs médicaux parce que derrière un bon paquet d'animaux est passé, avec ensuite un bon gros paquet d'humain aussi pour que finalement ton médoc arrive sur le marché
avatar
hihaho (10)
Ouai, enfin on pourrait épargner bien des animaux qui sont sujets aux tests de produits cosmétiques aucunement nécessaires.
avatar
Hey (-2)
Oui sa c'est sur mais je parlais du domaine médicale exclusivement
avatar
Leowya (0)
Moi même travaillant en expérimentation animale tu devrais savoir que le test des produits cosmétiques ne se fait plus
avatar
Natchenko (1)
C'est peut-être très con mais j'ai eu la larme à l'oeil :pleure:
Commentaire caché (Afficher)
avatar
Truck (-4)
Voyons le bon côté, ils ont pas l'air d'avoir été maltraité (même si on pourrait considérer l'enfermement ...) et mal nourris
avatar
fORGUYE (1)
Les chattes en liberté !
avatar
Miaou! (1)
Pour info depuis 2007, plusieurs lois ont vu le jour sur l'expérimentation animale et sur le bien-être animale. vous n'imaginez pas l'argent que l'on peu dépenser pour les animaux en jeu, musique, distraction, environnement, ...
D'autre part, Si on ne teste pas les produits sur les animaux, on les teste sur qui ? Il y a plusieurs niveau dans la recherche d'un médoc ou produits cosmétique et une étape nous oblige à les tester sur des être vivants. Et avec une certaine quantités de résultats. Vous imaginez demander à une 100ène voir plus de personne en demandant :" alors on veux pas tester les produits sur les animaux alors on vous l'injecte et vous mourrez à la fin car on doit prélever vos organes!" personne voudra.
Alors il faut faire des sacrifices. (sans jeu de mot)

Cordialement
avatar
26 Mai 2014, 13h - via iPhone
Yanneus (-1)
Bande de mongole j'aimerai bien voir vos chien ou chat dans une cage on verai la geule que vous auriez si il meurt devant vous les animaux la seront les seuls qui vous seront Fidel et même si on doit les tester que on les test sur des rat et souris pas chien ou chat
avatar
Juile (1)
Ce qui est honteux là dedans c'est que l'animal ne peu rien dire. Son avis (évidement vous allez me dire) ne compte pas contrairement aux tests sur humain volontaire. Donc l'humain prend ça comme prétexte pour faire tout et n'importe quoi sur eux sans avoir visiblement un seul scrupule à le faire.

Comme dit plus haut c'est beaucoup plus encadré qu'avant et c'est malheureusement nécessaire pour faire avancer la recherche. On à beau se mettre des œillères, il n'y à pas à tortiller du cul, on est tous responsable et utilisateur de ses tests. A plus ou moins grande échelle.

Après pourquoi les enfermer dès la naissance comme ça? On pourrait pas leur donner une vie normale avec des cessions de tests avec une limite de temps?
Ajouter un commentaire